Acheter un hôtel ou un restaurant en Bourgogne

Acheter un hôtel ou un restaurant en Bourgogne n’a jamais été aussi facile. Au moment que je suis en train de vous écrire, plusieurs restaurants et hôtels et restaurants dans ma petite ville de Tournus en Bourgogne du Sud sont à vendre. Cela est dû au fait que, comme dans beaucoup de pays en Europe tout comme en France, il n’est pas facile de survivre dans les métiers de bouche. Bon nombre de professionnels ne ont du mal à s’adapter aux pratiques de marketing modernes. Parmi les hôtels-restaurants qui sont à vendre, aucun n’a un bon site Web et plusieurs sont peu actifs sur les réseaux sociaux. Ils n’ont pas toujours le temps pour se mettre en avant et profiter pleinement des services en ligne pour attirer un public international. Sauriez-vous faire mieux?

Gérer un hôtel ou un restaurant en Bourgogne

Serait-il tout simplement impossible de gérer avec succès un restaurant ou un hôtel dans une ville comme Tournus ? Je ne le pense pas. Notre petite ville regorge d’un potentiel énorme. Tournus compte seulement 6000 habitants mais peut s’appuyer sur des restaurants avec étoile Michelin (1 étoile par  1500 habitants : la plus grosse densité d’étoiles de France) et dispose d’une sortie propre (N° 27) sur l’Autoroute du Soleil entre Dijon et Lyon. L’escale idéale aussi bien pour les Nordistes qui se rendent dans le Sud que pour les Parisiens en route vers le Midi ou le ski. Tout ce qu’il vous suffit de faire, c’est de faire de la pub intelligente. Et si vous voulez lancer un restaurant, veiller à proposer un concept différent de celui des autres.

Amateur syriens ouvrant leur propre  restaurant en Bourgogne

Un bon exemple est celui illustré par la famille syrienne qui, trois ans après leur fuite d’Aleppe, ont saisi leur chance en reprenant un petit restaurant à Tournus. Ils l’ont rafraîchi, repeint les murs, y ont accroché quelques photos de temples syriens et l’ont rebaptisé ‘Les Délices d’Aleppe’. Résultat: complet tous les jours, le midi et le soir. Et alors qu’ils exerçaient une toute autre activité en Syrie. Dans le même temps, certains restaurants classiques proposant les traditionnels escargots, du bœuf Bourguignon et du poulet aux morilles comme plat principal et du clafoutis éprouvent des difficultés. Et  parmi les quatre commerces de Kebab, il n’en reste que deux tandis que le deuxième producteur de pizzas rencontre également des difficultés.

Acheter un restaurant ? Opter pour du non-Français

Je pense qu’il est important avec votre restaurant de proposer directement un concept original. Faire quelque chose de tout à fait différent. C’est ainsi qu’un couple plus âgé a lancé un salon de thé qui fonctionne super bien. De même pour le seul crêpe-restaurant de la ville qui a choisi pour le bio et des produits locaux et qui se porte plutôt bien, il me semble. En bref, avec votre hôtel ou restaurant dans une ville comme Tournus, vous ne devez pas essayer de vous mesurer au Bouguignons sur leur propre terrain, mais lancer un conceptoriginal. Trouver votre propre niche. Un hôtel ou un restaurant en Bourgogne peut certainement devenir une affaire rentable.

Ce qui me semble intéressant, par exemple, c’est un hôtel-restaurant entièrement dans le style des années ’50, avec, dans le restaurant, une disposition composée de  meubles américains ‘diner’ et une jolie carte avec ‘slow’ fastfood. Burger Bœuf Charollais Fois Gras. Frites avec un godet de ‘Cuisses de Grenouilles’. Un vrai ‘Diner Américain vintage années 50‘…

Leave a Reply