Pourquoi les agents immobiliers sont-ils si chers en France ?

En France, un agent immobilier coûte au vendeur entre 4 % et 10 % du prix de vente, dans le cas des maisons les moins chères. Aux Pays-Bas, les vendeurs ne paient que 1 % à 1,5 %. Pourquoi l’agent immobilier est-il si cher en France ? La qualité qu’il ou qu’elle offre est-elle bien meilleure ? Les annonces de vente produites par les agents immobiliers ne reflètent pas cette réalité. La qualité supérieure n’est évidemment pas la raison du prix élevé du courtier français. Nous nous ferons un plaisir de vous l’expliquer.

MANDAT EXCLUSIF” – LIÉ À UN COURTIER

Si vous engagez un agent immobilier en France, vous devez signer un “mandat”. Il s’agit de la mission officielle de l’agent immobilier pour la vente de la maison. Il existe deux types de mandat. Un “mandat exclusif” donne à l’agent immobilier le droit exclusif de vendre la maison. Dans ce cas, il perçoit toujours sa commission sur la vente, même si quelqu’un sonne spontanément à la porte et souhaite acheter votre maison , sans l’aide de l’agent immobilier. Un tel “mandat exclusif” est généralement valable pour une période fixe d’au moins trois mois et, sans préavis, il est automatiquement prolongé de trois mois.

MANDAT SIMPLE” – PLUS DE LIBERTÉ

L’inconvénient d’un mandat exclusif est que vous êtes lié à un agent immobilier pendant au moins trois mois. S’il ne s’avère pas très bon, c’est trois mois de perdus. La plupart des gens préfèrent ne pas mettre tous leurs œufs dans le même panier et optent donc pour un “mandat simple”, dans le cadre duquel ils donnent l’ordre de vente à plusieurs courtiers. Il arrive que trois ou quatre courtiers soient engagés pour vendre une maison en France. En même temps ! Chaque agent immobilier a la possibilité de vendre la maison. Mais seule la personne qui conclut la vente perçoit la commission. Les trois autres courtiers pêchent derrière le filet. Ils ne gagnent rien.

EN FRANCE, UN AGENT IMMOBILIER TOUCHE UNE COMMISSION SUR UNE MAISON SUR QUATRE.

C’est ce qui explique le prix élevé du courtier. Le courtier moyen doit partager toutes les maisons de son portefeuille avec trois concurrents et ne vend donc (en moyenne) qu’une maison sur quatre pour lesquelles il a un “mandat”. Mais il doit travailler pour les quatre maisons. Prendre des photos, rédiger une description, faire de la publicité… C’est pourquoi de nombreux courtiers demandent une commission de 6 %. En effet, ils ne touchent leur commission que sur une maison sur quatre et ne reçoivent que 6 % divisés par 4 = 1,5 % pour chaque maison qu’ils commissionnent. Exactement le même pourcentage que l’agent immobilier néerlandais, mais avec quatre fois plus de travail.

LE CLIENT PAIE QUATRE COURTIERS POUR UNE TRANSACTION

Si l’on considère les choses sous cet angle, il semble plus raisonnable qu’un agent immobilier en France demande 6 %. Le système oblige l’agent à demander 6 % lors de la vente, afin de percevoir une moyenne de 1,5 % par commande. D’un autre côté, on peut dire que le système français fait en sorte qu’il y a beaucoup trop de courtiers par maison. Alors qu’en moyenne, 3 des 4 courtiers travaillent pour rien. Si le marché était transparent à 100 %, 25 % des courtiers pourraient se charger de la vente de tous les logements.

Conclusion : il y a un surplus artificiel d’agents immobiliers en France, qui est finalement subventionné par le client.

ET C’EST POURQUOI LES AGENTS IMMOBILIERS FRANÇAIS SONT CHERS.

Commentaires

  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire